Recherche une info ou un article déjà paru



Recherche Express





Recherche par la carte

18 000 adresses dans 138 pays...

Pakistan 09/05/2023

Les exportations pakistanaises de cerises vers la Chine sont freinées par les exigences phytosanitaires

Version imprimable 
Le marché chinois est ouvert aux exportations pakistanaises de cerises depuis la signature d'un protocole phytosanitaire bilatéral en novembre dernier et la réouverture du col de Khunjerab (4 693 mètres) en avril, selon les médias pakistanais.
 
Seule voie terrestre entre les 2 pays, le col de Khunjerab avait été fermé pendant près de 3 ans en raison de la pandémie. 
 
Les autorités chinoises ont autorisé l'importation de cerises en provenance du Gilgit-Baltistan et d'autres régions du Pakistan. Avant d'être exportées vers la Chine, les cerises pakistanaises doivent subir un traitement par le froid à une température spécifique pendant une durée déterminée, ce qui constitue actuellement un défi en raison de la périssabilité du fruit. En outre, le Gilgit-Baltistan ne dispose pas d'installations suffisantes pour traiter les fruits. Pour relever ces défis, les producteurs devront peut-être élargir leurs variétés de cerises ou élaborer un plan à long terme pour améliorer les infrastructures. 
 
Le Gilgit-Baltistan est une zone importante de production de cerises au Pakistan. Malgré les difficultés, l'industrie pakistanaise de la cerise reste optimiste quant à l'avenir de ses exportations vers la Chine. 
 

Le col de Khunjerab, situé dans les montagnes du Karakoram et à 4 693 mètres d'altitude est le poste-frontière le plus élevé du monde. Il n'était auparavant opérationnel qu'entre avril et novembre en raison des conditions climatiques difficiles dues au froid et à l'altitude. Toutefois, des rapports récents indiquent que des efforts sont en cours pour maintenir le col ouvert toute l'année, et le gouvernement chinois a déployé des équipes de déneigement pour assurer une circulation fluide des véhicules, même pendant les mois d'hiver. Cette initiative devrait améliorer la coopération commerciale et économique entre la Chine et le Pakistan, renforçant ainsi le partenariat stratégique entre les 2 pays.

 

 

 

 

source: profit.pakistantoday.com.pk, producereport.com, wikipedia org

 
Become Gold


Avant d'être exportées vers la Chine, les cerises pakistanaises doivent subir un traitement par le froid à une température spécifique pendant une durée déterminée, ce qui constitue actuellement un défi en raison de la périssabilité du fruit et du manque d'installations suffisantes (photo:propakistani.pk).
 
Envoyer à un collègue 
Version imprimable 
Fructidor.com ad.


^ Haut de page