Recherche une info ou un article déjà paru



Recherche Express





Recherche par la carte

18 000 adresses dans 138 pays...

France 23/04/2021

Bilan provisoire des épisodes de gel en France

Envoyer à un collègue 
Version imprimable 

Bilan provisoire des épisodes de gel en France Jugés comme la plus grande catastrophe que le secteur agricole ait connu depuis 30 ans, les épisodes de gel ont touché une grande partie de la France et de nombreuses espèces (fruits à noyau, fruits à pépins, raisins). L'estimation des pertes de récolte est encore partielle et provisoire.

 

Abricot. La campagne dans sa 1ère période devait débuter autour du 15 mai avec des volumes attendus similaires à la campagne précédentes. L'abricot est l'espèce qui a été la plus impactée par le gel, si des pertes jusqu'à 80 ou 100% sont à déplorer dans certaines zones (Ardèche, Drôme), la récole au niveau national devrait se situer autour de 40 à 50% du potentiel normal. Pour la 2ème période de la campagne, en juillet et août, les volumes seront encore plus réduits qu’en 2020.

 

Pêche-nectarine. Selon les estimations la récolte devrait atteindre un volume de 65 à 75% du potentiel. La région la plus impactée est la région Rhône-Alpes où a été enregistré des pertes allant jusqu’à 100% pour certaines exploitations. Les régions plus méridionales, comme le Gard ont beaucoup moins de pertes.

 

Prune. Les estimations de récoltes seront annoncées début mai, les professionnels estimant qu'il est encore trop tôt. Toutefois la filière du pruneau d'Agen est fortement impactée avec des pertes estimées à 30 000 tonnes sur les 45 000 tonnes de prunes produites en moyenne chaque année, selon Nicolas Mortemousque, président du BIP (Bureau Interprofessionnel du Pruneau).

 

Cerise. Les dommages sont importants dans les vergers de cerises précoces, selon les régions (Loiret, Vaucluse) la perte totale concerne 30 à 50% des surfaces, pour d'autres (Ardèche) les pertes atteignent 90%. Pour les variétés tardives, les estimations sont difficiles mais leur rendement pourrait atténuer les pertes subies.

 

Pomme. Selon les estimations initiales de ANPP (Association nationale des pommes et des poires) les pertes devraient se situer au minimum autour de 30% et pour certaines zones autour de 50%.

 

Vin. Pour le secteur agricole le plus médiatisé, les estimations font état d'une perte d'au moins 1/3 de la production viticole française, ce qui représente un manque à gagner d'environ 2 milliards d’euros.

 

 

source : ladepeche.fr, ledauphine.com, lunion.fr, laprovence.com, francebleu.fr

Membre GOLD
Les Membres
Gold à la Une
Dominicaine (Rép.) ART Agro Industrial SRL - Dominicaine (Rép.) - 1. Mangue
Pérou Koriwasi Frut SAC - Pérou - 1. Avocat - 2. Myrtille - 3. Mangue
Belgique Fresh Connection bvba - Belgique - 1. Entrepôt frigorifique - 2. Transport routier national - 3. Transport maritime
France Oui Fresh - France - 1. Fruits - 2. Légumes - 3. Pomme de terre
Turquie Art Meyve Tarim A.S. - Turquie - 1. Pomme - 2. Cerise - 3. Figue
Become Gold


La production française de fruits sera, cette année, fortement réduite (Photo : entraid.com).
 
Envoyer à un collègue 
Version imprimable 
Fructidor.com ad.


^ Haut de page