Recherche une info ou un article déjà paru



Recherche Express





Recherche par la carte

18 000 adresses dans 138 pays...

Etats Unis 12/03/2021

La pénurie de containers limite les expéditions de pommes

Envoyer à un collègue 
Version imprimable 

La demande étrangère se maintient pour les pommes américaines mais la pénurie de containers entraine une nette diminution des expéditions de pommes vers les marchés de destinations.

 

Les effets négatifs de la pandémie de COVID-19 s'observent aussi sur le transport maritime qui connait une pénurie de containers. Aux Etats-Unis les containers disponibles ne sont pas en nombre suffisant pour assurer les exportations des pommes produites dans l'Etat de Washington.

 

Ainsi, selon Dave Martin, directeur des ventes chez Stemilt Growers, l'un des principaux exportateurs de fruits basé à Wenatchee, dans l'État de Washington "En temps normal, nous expédions 10 à 15 conteneurs de fruits par semaine à Taïwan. Mais cette semaine, nous n'avons aucune expédition".

 

Cette pénurie provient d'un déséquilibre. Depuis le début de la pandémie au printemps dernier, les Américains ont dépensé beaucoup moins en services et beaucoup plus en produits qui sont principalement importés d'Asie. Ces marchandises ont submergé certains ports de la côte ouest, notamment Los Angeles, où les navires attendent pendant des jours avant d'être déchargés. Ces navires, une fois déchargés à Los Angeles, vont chercher des marchandises dans d'autres ports de la côte ouest, comme Seattle ou Tacoma.

 

A ces retards, constatés en Californie du Sud puis chez les exportateurs qui attendent pour effectuer leurs chargements, est venu s'ajouter un autre paramètre. La rentabilité. Les opérateurs maritimes peuvent maintenant gagner bien plus d'argent en renvoyant des conteneurs vides en Chine dès que possible, plutôt que de les remplir de produits agricoles américains.

 

Le fret en direction de l'est (Chine vers Etats-Unis) est chiffré à environ 6 000 USD par conteneur en moyenne, contre 3 500 USD environ pour les conteneurs en direction de l'ouest (Etats-Unis vers Chine). Certains navires déchargent leurs produits en Californie du Sud et sautent les escales prévues à Seattle ou Tacoma pour retourner directement en Asie.

 

Selon les chiffres de Northwest Seaport Alliance il y a moins de navires qui font escale à Seattle et Tacoma. Pour janvier 2021, ont fait escale seulement 125 navires, soit près de -20% par rapport à l'année précédente. Pour les professionnels du secteur, dans l'Etat de Washington et ailleurs aux États-Unis, ce déséquilibre aura d'énormes répercussions sur toute la chaîne.

 

source : seattletimes.com, apnews.com

Membre GOLD
Les Membres
Gold à la Une
Dominicaine (Rép.) ART Agro Industrial SRL - Dominicaine (Rép.) - 1. Mangue
Pérou Koriwasi Frut SAC - Pérou - 1. Avocat - 2. Avocat à peau granuleuse (Hass) - 3. Myrtille
Belgique Fresh Connection bvba - Belgique - 1. Entrepôt frigorifique - 2. Transport routier national - 3. Transport maritime
France Oui Fresh - France - 1. Fruits - 2. Légumes - 3. Pomme de terre
France Aromave Sarl - France - 1. Coriandre - 2. Persil frisé - 3. Herbes fraîches aromatiques
Italie Ortalba Srl. - Italie - 1. Citron vert (lime) - 2. Oignon - 3. Orange
Become Gold


Les exportations de pommes américaines sont freinées par la disponibilité et le prix des containers (Photo: allanbrosfruit.com).
 
Envoyer à un collègue 
Version imprimable 
Fructidor.com ad.

Fructidor.com ad.


^ Haut de page