24/08/2022 | Belgique

La sécheresse risque d'entrainer une récolte médiocre de pommes de terre

En Belgique, le mois de juillet a été le plus sec jamais enregistré depuis 1885 avec seulement 5mm en moyenne de précipitations. Les températures élevées et la sécheresse vont affecter la récolte de pomme de terre qui est déjà qualifiée de 'médiocre' par les professionnels belges.
 
Selon les médias belges, en juillet le niveau de précipitations a totalisé seulement 5 mm en moyenne dans le pays. Ce mois de juillet a été le plus sec jamais enregistré depuis 1885. Cette sécheresse va affecter la production de pommes de terre. La région Wallonie s'attend à un rendement compris entre 35 et 40 tonnes/hectare. Généralement, 1 hectare devrait produire 44,5 tonnes. Un bon rendement est de 45 tonnes/hectare, un excellent rendement est de 50 tonnes/hectares.
 
En juin les agriculteurs prévoyaient une bonne récolte, les pommes de terre avaient 15 jours d'avance. Mais la sécheresse a affecté le développement et les professionnels s'attendent maintenant à une récolte 'médiocre' même si le manque de précipitations n'a pas été uniforme dans toute la Belgique, avec certaines régions productrices qui ont reçu jusqu'à 20 millimètres de pluie.
 
 
Cette baisse des rendements, combinée à d'autres facteurs, comme la hausse de l'énergie, risque d'avoir un impact considérable sur le prix.
 
 
 
 
source : brusselstimes.com
© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.