19/12/2020 | Colombie

Bond de 387% pour les exportations colombiennes de myrtilles

Cette année, la myrtille s'est démarquée avec une progression de +387% par rapport à 2019. Pour la 1ère fois les exportations colombiennes de myrtilles ont dépassé 1 million USD.

 

La myrtille est l'un des produits émergents qui s'est le plus démarqué en 2020. Avec une progression de +387% par rapport à 2019 et des ventes internationales de 1,228 million USD. Au cours de l'année en cours, les États-Unis restent le plus gros acheteur international. Avec un chiffre d'affaires atteignant 854 873 USD entre janvier et octobre. 

 

Flavia Santoro, président de ProColombia voit avec optimisme comment ils exportent pour la 1ère fois vers les marchés de la Russie, du Qatar, du Salvador, du Guatemala et du Costa Rica. 

 

Camilo Lozano (Asocolblue) commente que l'énorme croissance des chiffres est due à l'augmentation de la superficie plantée, à l'augmentation des investissements, au progrès technique, aux travaux d'ouverture de nouveaux marchés et admissibilité phytosanitaire sur les différents marchés.

 

Aujourd'hui, on estime qu'il y a environ 500 hectares cultivés, principalement dans la région de Cundinamarca et Boyacá, et on prévoit que dans 7 à 10 ans, la superficie atteindra 5 000 hectares.

 

Selon ProColombia, la région a tous les atouts pour y parvenir. Une luminosité optimale et l'accès à une eau de bonne qualité facilitent le développement de la culture. La qualité des sols, légers et aérés, au pH acide (4,5 et 5,5) et faible salinité, sont parfaitement adaptés. La variabilité climatique, entre le jour et la nuit, est aussi un avantage qui permet de récolter des fruits de meilleure saveur et texture

 

source : eje21, diariodelsur

 
© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.