19/03/2020 | Belgique

L'Europe envisage des 'couloirs prioritaires' pour le transport de marchandises

Face à la pandémie de COVID-19, les frontières extérieures de l'Union européenne et de l'espace Schengen sont fermées pour 30 jours. Des contrôles renforcés sont instaurés à ces frontières mais les marchandises continuent de circuler.

 

Les dirigeants des pays européens ont convenu de fermer leurs frontières extérieures aux non-résidents. Cette décision est intervenue après le rétablissement de contrôles aux frontières internes de l’UE et de l'espace Schengen par plusieurs pays : Danemark, Pologne, République tchèque, Autriche Allemagne, Slovénie, Suisse, Danemark, Hongrie, Espagne, Estonie, Grèce, Slovaquie, Roumanie, Bulgarie, Norvège.

 

Le flux des marchandises vers l'UE et au sein de l'UE doit continuer à garantir l'approvisionnement, y compris des articles essentiels comme les médicaments, mais aussi la nourriture et les composants requis par les usines, a expliqué Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

 

Préconisant la mise en place de "couloirs prioritaires" pour le transport de marchandises, pour mettre fin aux embouteillages et assurer la bonne circulation des biens.

 

 

source : zero hedge, france info, lacroix com

 

 

 

© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.