03/07/2019 | Australie

Des fraises contre des myrtilles et d'autres fruits

En Australie un rapport du ministère de l'Agriculture préconise que les fraises fraîches en provenance du Japon soient autorisées à l'importation, sous réserve des conditions de biosécurité. Le Japon avait demandé cet accès au marché australien en 2016.

 

Aujourd'hui, les professionnels australiens souhaitent que cette autorisation pour les fraises serve de monnaie d'échange lors des négociations commerciales entre les 2 pays. Pour obtenir du Japon l'autorisation pour d'autres produits australiens, comme les myrtilles, les avocats, les mangues, les agrumes et les raisins de table.

 

Malgré un accord de libre-échange conclu entre l'Australie et le Japon depuis près de 5 ans, du point de vue des professionnels autraliens peu de progrès ont été réalisés pour l'accession de leurs produits au marché japonais. Ils se disent conscients que tout commerce avec un pays nécessite des échanges dans les 2 sens. L'Australie pourrait autoriser les fraises japonaises et le Japon autoriser les myrtilles et d'autres fruits australiens.

 

source : sydney morning herald com au

© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.