03/04/2019 | Iran

Interdiction d'exporter oignons et pommes de terre

Afin d'enrayer la hausse des prix sur le marché intérieur, une décision ministérielle va interdire l'exportation des pommes de terre et des oignons à partir du 4 avril.

 

En Iran le ministère de l'Industrie, des Mines et du Commerce a annoncé l'interdiction d'exporter des oignons et des pommes de terre. Cette interdiction entrera en vigueur le 4 avril.

 

Dans le pays les prix des oignons et des pommes de terre atteignent des niveaux inhabituels. En quelques semaines les prix des oignons ont grimpé de 500% et les prix des pommes de terre de 200%.

 

Cette hausse des prix résulte de la perte de valeur de la monnaie irannienne face au dollar qui a créé un déséquilibre entre les prix nationaux et les prix dans les pays voisins. L'exportation de certains produits alimentaires permet des profits nettement supérieurs à la vente sur le marché intérieur.

 

De plus, de récentes inondations ont frappé plusieurs régions productrices (Khuzestan, Kerman), ce qui va entrainer une réduction des volumes disponibles.

 

 

source : radiofarda.com, persiadigest.com, rudaw.net, azernews.az

© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.