29/12/2018 | Angola

L'Angola mise sur l'agriculture pour relancer son économie

Important actuellement 80% de ses produits alimentaires, l'Angola veut inverser la tendance et retrouver son potentiel agricole. Les années de guerre civile puis une économie basée uniquement sur le secteur pétrolier ont anéanti la production agricole nationale.

 

Le président Joao Lourenço prévoit de sortir de la crise en diversifiant l’économie et notamment en développant l’agriculture. Développer l'agriculture permettrait de garantir l'autosuffisance alimentaire, de réduire les importations et de créer des emplois.

 

Pour y parvenir, une loi, récemment adoptée, favorise les investissements étrangers et un Projet de développement de l'agriculture (PDAC) d’un coût global de 230 millions USD va être mis en place. Le projet d’une durée de 6 ans concerne une dizaine de régions du pays. Il apportera des soutiens aux producteurs et à la commercialisation, développera et améliorera l’infrastructure (routes, canaux d'irrigation).

 

De plus, la Banque mondiale a annoncé, courant décembre, l’octroi d’une enveloppe de 50 millions USD au profit du développement des technologies agricoles au Lesotho et en Angola.

 

 

source : jeuneafrique.com, fr.euronews.com, agenceecofin.com, allafrica.com

 

© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.